Dans la ville de Naha sur l’île d’Okinawa au Japon, se trouve l’un des plus beaux monuments historiques de l’archipel, le château de Shuri. Aussi appelé Shuri-jo, il fait partie de la réponse à votre question « que visiter à Okinawa » (^_^).

La petite histoire du château de Shuri

Construit en 1429, à l’époque où les îles de Ryukyu formaient un royaume indépendant, le château n’avait alors pas toutes les différentes parties que l’on peut voir aujourd’hui. Elles se sont en effet, rajoutées au fur et à mesure des années.
Suite à l’unification du royaume par le roi en 1429, le château de Shuri fut la demeure principale du roi des Ryukyu et de la famille royale. Pendant 500 ans, il fut aussi le centre politique et diplomatique, religieux, artistique et culturel du royaume attirant des maîtres artisans et des artistes. En 1879, le roi fut cependant évincé du château et les îles de Ryukyu devinrent la Préfecture d’Okinawa.
Au cours des siècles, il fut plusieurs fois endommagé et rénové modifiant ainsi sa structure et pendant la Seconde Guerre Mondiale, le château fut complètement détruit lors de la bataille d’Okinawa suite à l’attaque américaine en 1945. Il fut ensuite reconstruit (on peut d’ailleurs voir les restes des fondations du pavillon principal, le Seiden, au premier étage. Le bâtiment actuel ayant été construit 70cm plus haut pour protéger les ruines) et en 2000, il entra au patrimoine mondial de l’UNESCO.

L’histoire c’est bien, l’architecture, c’est beau !

Les influences japonaises et chinoises sont visibles partout à l’intérieur du château, que ce soit dans les formes architecturales ou dans le choix des couleurs.
C’est le cas du second étage du Seiden qui est richement décoré avec les murs des pièces de couleurs rouges (symbole de l’énergie, du bonheur) et ornementés avec des dragons dorés, symbole du roi.

Ce château japonais se divise en trois parties, chacune ayant une fonction bien définie et certaines étant interdites à ceux qui n’appartenaient pas à la famille royale (on ne mélange pas les torchons et les serviettes).

  • La zone « administrative » : appelé « Una », le roi y conduisait les affaires politiques et diplomatiques (comme des émissaires chinois), notamment au premier étage du Seiden. La cour Una accueillait également les cérémonies officielles comme le nouvel an ou des cérémonies diplomatiques. Les bandes rouges et blanches au sol permettaient aux officiels de s’aligner par ordre de rang.
  • La zone des « cérémonies et des rituels » appelée Kyo-no Uchi, était considérée comme le site le plus sacré parmi les lieux de culte sur les terres du château.
  • La zone « résidentielle » appelée Ouchibara, elle était uniquement gérée par les femmes et les hommes avaient interdiction d’y entrer. C’était le lieu de cérémonie et de résidence du roi ainsi que de la famille royale (malheureusement, il est interdit de prendre des photos dans cette partie).

Château de Shuri

A la porte des remparts du château, vous apercevrez des statues appelées « shīsā », les lions gardiens à Okinawa (à ne pas confondre avec les « komainu » qui eux, gardent les temples et les sanctuaires) qui protégent le château et le cimetière contre les mauvais esprits. Aujourd’hui, on les retrouve également sur les toits et piliers de portail des maisons privées. Ces statues sont d’ailleurs assez similaires à ceux que l’on trouve en Chine.

Enfin, lorsqu’il quittait le château, le roi venait prier pour sa sécurité au temple Sonohyan-utaki, situé à l’extérieur des remparts. Vous pouvez vous aussi tenter l’expérience et prier pour un voyage sûr (« svp demain je vais faire du snorkelling à Zamami et je veux pas me faire croquer par un mégalodon… – Em’ c’est super safe, ton pire ennemi ça sera juste un bronzage mono-côté 😑 »)

Pour finir votre visite au château de Shuri, promenez-vous dans le jardin du palais, où on accède à une vue sur la ville de Naha et sur la mer des Philippines. Les levers de soleil doivent y être magnifiques !

Comment aller au château de Shuri

Depuis la ville de Naha, le château de Shuri est facilement accessible par le monorail (le seul de l’île 😊) jusqu’à l’arrêt Shuri station puis à environ 15min de marche (c’est assez bien indiqué).

Château de Shuri
Accès au château depuis l’aéroport de Naha

Le château Shuri diffère vraiment des châteaux que l’on peut trouver au Japon ou en Chine, c’est en fait un mélange des trois pays à la fois. La visite vous plongera dans la vie que pouvaient vivre le roi et sa famille.


Site web officiel : http://oki-park.jp/shurijo/en/
Horaires (attention il y a des pièges 😉) : avril-juin et octobre-novembre : 8:30-18:30 ; juillet-septembre : 8:30-19:30 ; décembre-mars : 8:30-17:30 (comment ça c’est compliqué ? 😄)
Fermé le 1er mercredi de juillet et le lendemain
Tarifs : 820¥ / adulte, gratuit pour les moins de 5 ans

Adresse : 1-2 Kinjo-cho, Shuri, Naha City, Okinawa, 903-0815

Vous aimez cet article ? Partagez-le ! ありがとう! Arigatō! (Merci !)

REPONDRE