Il est des cafés discrets que l’on ne déniche que si l’on s’aventure dans les vieux quartiers, loin des rues principales. A Koenji, le Coffee House Bony fait partie de ces cafés-là.

Le Coffee House Bony, un café qui vous fait voyager

Le quartier de Koenji est un des quartiers très appréciés pour ses boutiques vintages. Mais après une après-midi shopping, vient le petit coup de mou, le moment on l’on a besoin de recharger les batteries (« c’est quand qu’on mange ? J’ai soif ! »).

Le Coffee House Bony fait partie des petits cafés que l’on trouve par hasard, au détour d’une rue. On pousse la porte avec curiosité et l’on est accueillis par un couple de japonais qui ont roulé leur bosse (Et c’est bien connu ! C’est dans les vieilles cafetières qu’on fait les meilleurs cafés). Aimables, dotés d’une grande patience face à l’indécision des visiteurs, toujours bienveillants et prêts à vous aider à choisir parmi une liste des cafés du monde. Un café noir de Colombie, Mandheling, Kilimanjaro ou bien un café américain, irlandais, ou encore simplement un café latté ou à l’amande, chacun y trouve son plaisir et peut s’initier au café (entre 400 et 500¥ suivant ce que vous choisissez). Il y a aussi du jus des fruits pour les enfants et du thé pour ceux qui n’aiment pas la caféine mais souhaitent tout de même passer du temps entre amis.

La petite gâterie, c’est le sucre roux non-raffiné (oui c’est important !) qui adoucie finement un café un peu trop fort (ça c’est pour Emilie, amatrice de théine…). Pour accompagner votre café et calmer votre petite fringale, il y a des pâtisseries (320¥ la part) à déguster seules (mais ce serait dommage) ou en set avec un café (600¥). Il y a aussi un set sandwich café (800¥) pour ceux qui auraient une envie de salé.

L’ambiance n’est pas en reste puisque le café est de style Showa, avec poutres apparentes, vous transportant dans le temps, avec un petit air de tour du monde en 80 jours grâce aux différentes mappemonde mettant en valeur les pays producteurs de café. Attention, le retour à la réalité peut être brutal lorsque que l’on ressort du Coffee House Bony ; on aurait bien envie de rester dans cette petite bulle hors du temps.

Seul bémol, pour ceux qui n’aiment pas la fumée de cigarette, le café est fumeur (mais comme beaucoup de cafés au Japon).

Passer un peu de son temps précieux au Coffee House Bony, c’est s’octroyer une pause au calme, loin de l’agitation. On en oublierait presque que l’on est toujours à Tokyo.


Horaires : 9h-21h, fermé le mardi
Adresse : 〒166-0002 Tōkyō-to, Suginami-ku, Kōenjikita, 3 Chome−9−11

Vous aimez cet article ? Partagez-le ! ありがとう! Arigatō! (Merci !)

2 COMMENTAIRES

  1. Incroyable, je suis passé il y a 3 ans à Tokyo et j’avais été boire un café dans ce petit bouiboui. Jamais je n’aurai pensé retombé au hasard sur lui dans les méandres d’Internet trois ans plus tard. C’est tout bonnement hallucinant, merci à vous 🙂

REPONDRE