On entend souvent parler d’îles tropicales en Asie mais peu de personnes connaissent l’Ile Verte (Lüdao en Chinois) à Taiwan, un bijou de la nature où le soleil vous dore la peau et où l’on reste ébahis tant les paysages y sont féériques.

Ile Verte : des activités en pagaille

Ludao n’est pas qu’une simple petite île bordée de plages paradisiaques et de vues imprenables sur l’océan (ça nous va très bien aussi 😉). L’île offre une multitude d’activités tout autour de l’île, entre plongée, snorkelling, trail, sources chaudes, on oscille entre activités sportives (mangez, bouger ^_^) et paresse sur la plage.

A l’Ouest de l’île :
Si vous optez pour un trajet en ferry, vous arrivez au port Nanliao. Une fois sur place louez donc un scooter, une rosalie ou bien un vélo électrique (le meilleur ami de vos mollets !). Les gérants ne parlent pas vraiment Anglais mais avec un peu de patience, un Chinois de base ou le langage des signes et l’aide de touristes qui parlent Anglais (ça sent le vécu 😁), vous repartirez avec le véhicule tant désiré ! Nous avons choisi le vélo électrique (cela nous a coûté 800NT$), notre moyen de locomotion privilégié avec le train et c’est sans regret !
Commencez votre ballade soit par le Sud de l’île, soit par le Nord. Nous vous conseillons de commencer par le Sud, surtout si vous êtes en vélos ou en rosalie car même si la batterie électrique aide beaucoup, il y a une looooongue montée en zig zag et la gravir serait un véritable défi même pour un gladiateur …
La rue principale du village est bordée de boutiques typiques où vous trouverez des souvenirs à ramener 😊 On trouve aussi des stands de barbecue où l’on mange des grillades et goûte au poisson volant.
A partir du village Nanliao, il y a aussi le départ de la piste de randonnée de 1,8km appelée Kuoshan Ku Tao qui traverse l’île d’Ouest en Est.

Au Sud :
Cette partie de l’île est plutôt représentative du farniente avec sa source thermale d’eau salée au Zhaori Hot Springs (une des trois seules sources de ce genre au monde, avec Kyushu au Japon et la Sicile en Italie) qui se trouve au sud-est de l’Ile Verte. Cet endroit est connu depuis le 18è siècle pour ses eaux transparentes et à la température idéale. Les bassins sont en extérieur, avec vue sur l’océan Pacifique, parfait pour un moment de détente en amoureux avec en prime le coucher du soleil sur l’océan (top cliché mais efficace 😉).

A l’Est :
Sur la côte Est, plus sauvage, vous y verrez des plages de roches volcaniques dont certains ont des formes étranges (comme à Yehliu Geopark), entre autre celle d’un dindon, de la Belle au bois dormant ou du chien pékinois 😅
Au bord de la route principale, il est impossible de rater la petite Muraille de Chine (une version miniature de la Grande Muraille de Chine) est un petit escalier en pierre offrant une vue magnifique du paysage côtier. Ici, vous pourrez faire une halte pour pique-niquer (et vos jambes vous diront merci). Hashtag bon plan : la vue est superbe au lever du soleil.

Au Nord :
Vous pouvez passer devant le phare blanc de l’Ile Verte (malheureusement vous ne pouvez pas monter au sommet) et visiter librement le parc mémorial des droits de l’Homme qui n’est autre que l’ancienne prison de Green Island pour les prisonniers politiques (un lieu parfait pour ceux qui aiment les bâtiments abandonnés !).
Plus loin, à General Rocks, il est possible de faire de la plongée sous-marine et d’observer la faune maritime dont des coraux, plein de petits poissons colorés et des tortues !
Faites ensuite un tour à Guanyi Cave qui a la particularité d’être un temple situé dans une petite grotte. Profitez-en pour y faire une petite prière si vous le souhaitez (« un extra de croissants au petit-déjeuner avec de la confiture à la figue s’il-vous-plaît ! Ah et un massage si possible… – Em’ t’en demandes pas un peu trop là ? ») et surtout pour profiter de la fraîcheur de la grotte avant de reprendre votre exploration 😊

Notre petit plaisir du séjour sur l’île : un petit-déjeuner à la plage Dabaisha ! C’est une plage de coraux et de coquillages avec un petit accès pour ceux qui souhaitent faire du snorkelling. L’eau transparente, cristalline et chaude vous permet d’apprécier encore plus la plage tropicale (travailler moins pour bronzer plus 😉). Ici on évacue le stress, on profite du temps qui passe, du clapotis des vagues et on fait attention à ne pas rôtir comme un poulet sous la chaleur du soleil ^_^

Attention !
Ramasser des coraux, coquillages etc. est interdit (ouiii, même si ce petit bout de corail blanc tout mignon complèterait super bien la déco de votre étagère…).

Où se loger sur l’Ile verte de Taïwan

En ce qui nous concerne, nous nous sommes accordé un extra en passant une nuit à Hostel Green520 Green Island. Le service y est IM-PE-CABLE, chambres avec vue sur la mer, décorées sur le thème des contes de fée et petit-déjeuner servi en chambre siouplaît (« aaaah un vrai petit-déjeuner au lit avec vue sur le Pacifique ! La vida es terrible 😁 »)
En plus, il y a un service de navette gratuit qui permet de rallier le port ou l’aéroport, plutôt pratique pour éviter d’appeler un taxi…
L’hôtel propose aussi des forfaits d’excursions, mais nous avons préféré explorer l’île par nos propres moyens (des Indiana Jones à bicyclette 😄)
Il faut savoir que l’île verte est très touristique donc, en haute saison, les prix grimpent… Mais cela reste bien abordable comparé à un hôtel similaire en Europe.

Comment aller sur Green Island

Pour vous rendre sur l’île, vous devez réserver vos sièges sur le ferry la veille du départ à l’office du tourisme de Taitung ou en appelant la compagnie de ferry (si vous êtes perdu/confus/muet, demandez de l’aide à votre hôtel comme nous l’avons fait avec le nôtre à Taitung).
Le lendemain, il vous suffira d’aller au port Fugang Fishery pour régler votre réservation (vous pouvez y aller en taxi pour 250-300NT$) et vous rendre à l’embarcadère. L’aller-retour en ferry coûte 1840NT$ et dure 1h30 environ.

Ceux qui souffrent de mal de mer peuvent prévoir des anti-nausées, ou méditer en se concentrant sur un voisin ronfleur (« ça va Em’ ? – Ouais, je suis passée maître en sophrologie anti-mal de mer… ») 😅 Sinon vous pouvez prendre l’avion dont le trajet coûte plus cher (2176 NT$ aller-retour) mais qui ne dure que 15 minutes.

Petite galère de voyageur : à Kaohsiung, Emilie a vécut un traumatisme émotionnel (rien que ça) en formatant son appareil photo effaçant donc par accident TOUTES ses photos, c’est-à-dire le séjour à Taitung, l’Ile Verte, Kenting et une partie de Kaohsiung… (« Votre mémoire est pleine, voulez-vous formater ? Oui. Nooooooooon !!! » 😭) Mais ! Il reste les photos de Kevin et ceux de nos smartphones, ouf ! Soyez prévenant (plus malin qu’Emilie) et sauvegardez vos photos sur votre ordinateur/disque dur externe/en ligne.

L’Ile Verte est un des joyaux de Taïwan. Que vous soyez sportif ou amateur de moment de détente, vous trouverez votre bonheur tout autour de l’Ile. En tout cas, pour nous c’est sûr, c’est un coup de soleil cœur que l’on n’oubliera pas de sitôt !

Vous aimez cet article ? Partagez-le ! 謝謝! Xièxie! (Merci !)

REPONDRE