Au Japon, il est courant de manger un plat de nouilles comme des ramen, des udon ou encore des soba. Le Nanten est l’une de nos meilleures adresses en la matière, que nous aillons testées. Situé à Shiinamachi, à quelques minutes d’Ikebukuro, ce petit resto de quartier sert de délicieuses nouilles sur un son de reggae ! Détente et plaisir gustatif garantis.

Une ambiance décontractée au Nanten

Certain(e)s d’entres-vous ont peut-être découvert ce petit resto à travers notre rencontre avec Jeremy dans le quartier de Shiinamachi, sur l’une de ses vidéos via sa page Facebook « Jeremy Meets Japan ».

Le Nanten, c’est un tout petit restaurant tenu par 2 chefs qui se relaient pour cuisiner. Et ils le font avec énergie ! Ici, pas de table ni de sièges, on mange au comptoir, sur un banc ou en face de l’échoppe sur un autre banc (les chefs font confiance, personne ne va partir avec un bol à la main, puis nous sommes au Japon 😉).

Tout le menu est écrit en Japonais mais pas de problème ! Le chef vous montre avec un grand sourire de types de nouilles : udon ou soba (nouilles de sarrasin), puis il vous indique les différents ingrédients possible : œuf (tamago), chou (kyabetsu), algue (okame), tempura, champignon (nameko), viande (niku), prune (ume, limitée en été), igname (limitée en été, c’est une sorte de patate douce, on vous le dit, nous ne connaissions pas), et mekabu (une sorte algue).
Elles sont tellement bonnes que certains n’hésitent pas à y manger le matin pour leur petit-déjeuner, quitte à avoir une haleine d’oignon !

Au Nanten, toutes les classes sociales se mélangent, ouvriers, salaryman comme étudiants slurpent leurs nouilles en silence, en écoutant une musique reggae pour se détendre avant/après une longue journée.

Que vous les souhaitiez chaude (atatakai) ou froide (tsumetai), le plat de nouilles coûte entre 330¥ et 430¥ (pour celles à la viande). Vous pouvez ajouter des ingrédients pour 50¥ et pour le plat à la viande, si vous ajoutez 2 ingrédients, c’est 510¥.
Nanten est ouvert tous les jours de 5h30 du matin à 1h30 (du matin également) sauf le mercredi (ils faut quand même qu’ils se reposent, les bougres !). Pas besoin de réserver, faites la queue, passez votre commande et slurpez !

Parfois, les petites adresses sans chichi sont les endroits où l’on revient le plus souvent. Le Nanten est un des petits restos qui ne nous a jamais déçu et un refuge quand nos casseroles sont en grève ! 


Adresse : Actis Bldg 1F, 1-2-2 Nagasaki, Toshima-ku, Tokyo Japan

Vous aimez cet article ? Partagez-le ! ありがとう! Arigatō! (Merci !)

2 COMMENTAIRES

    • Merci, c’est encourageant ! On y apprécie vraiment l’ambiance et à chaque fois qu’on y va, le défie c’est de reconnaître les musiques remixées en reggae^^

REPONDRE