Lorsque l’on visite la Chine et plus précisément Beijing, il est tout à fait normal de vouloir goûter à la gastronomie locale. Difficile alors de ne pas entendre parler du célèbre canard laqué … Pour notre séjour à Beijing, notre amie Luyao tenait absolument à nous faire découvrir le restaurant Quanjude, véritable institution du canard laqué pékinois !

Pour la petite histoire, le premier restaurant Quanjude fut créé pendant la dynastie Qing, en 1854. C’est à Yangrou Hutong, un des vieux quartiers les plus fréquentés de Beijing à l’époque, que le tout premier de la lignée a ouvert ses portes. Le restaurant a eu un succès immédiat et la marque détient aujourd’hui plus de 50 enseignes à travers le pays, mais les restaurants les plus connus sont à Beijing. Quanjude est considéré par les vieux habitants de Beijing comme un héritage culinaire.

C’est donc avec l’estomac vide et beaucoup de curiosité que nous rentrons dans l’un de ces fameux restaurants. Première curiosité : affiché à l’entrée, un panneau indiquant le nombre de canards laqués servis depuis l’ouverture du restaurant (nous ne nous souvenons plus du nombre mais c’était beaucoup …) !

Notre amie nous dit que généralement, il vaut mieux réserver à l’avance pour ce restaurant mais comme nous sommes venu tard (21h, c’est tard en Chine, sachant que la plupart des restaurants ferment à 22h), nous devrions pouvoir avoir une table.

En effet, la salle est plutôt vide ce soir (ouf!)
En effet, la salle est plutôt vide ce soir (ouf!)

Une fois installés et le choix du menu effectué par Luyao, en qui nous avons totalement confiance, le début du spectacle gustatif peut commencer ! 

De nombreux plats arrivent sur la table, mais le plus important, c’est un cuisinier qui, accompagné d’un chariot, nous apporte le canard laqué tant attendu ☺️

Quanjude - cuistot

Le cuisinier s’exécute alors et découpe le canard devant vous, en plusieurs lamelles très fines. Luyao nous explique que le travail consiste à découper le canard en exactement 108 lamelles. Ayant commandé un demi canard, le cuisinier nous en servira 54 (nous ne sommes que 3 à manger et même avec un appétit féroce, cela s’avérera amplement suffisant !).
Devant ce spectacle, nos yeux ne peuvent que briller et nous salivons d’impatience …

Une fois la découpe  terminée, il ne s’agit pas de se ruer sur le canard et l’engloutir tel un sauvage ! Il y a une façon bien particulière pour déguster ce met et Maître Luyao est là pour tout nous expliquer :

Premièrement, prendre, à l’aide des baguettes, une petite crêpe que vous déposez dans votre petite assiette. Ensuite, prendre une branche de poireau, puis le déposer au centre de la crêpe. Prendre alors un morceau de canard, le tremper dans la sauce légèrement sucrée prévue à cet effet (que vous pouvez voir sur la photo, avec les morceaux de poireau), puis le déposer également sur la crêpe. Refermez le tout, à vos baguette, prêt…Dégustez

Quanjude -plats

Une fois la crêpe en bouche, vous n’aurez qu’une seule envie : vous resservir tant la viande est tendre et la sauce est délicieuse !
Vous imaginez bien que nous avons terminé le canard sans trop de difficultés, mais nous n’avons pas pu finir les autres plats.

Si un vous êtes un jour de passage à Beijing, nous vous recommandons donc vivement ce restaurant, à l’ambiance typiquement pékinoise, afin de goûter au canard laqué tant renommé. Les autres plats sur la carte ne méritent pas une attention particulière, la plupart pouvant être retrouvés dans la majorité des restaurants à Beijing.


Adresse : Chine, 北京市东城区帅府园胡同9号 邮政编码: 100005

Vous aimez cet article ? Partagez-le ! 谢谢! Xièxie! (Merci !)

REPONDRE