A 1h30 à peine du sud de Tokyo et 45 minutes de Yokohama, se trouve Yokosuka, une ville bien singulière ayant la particularité d’abriter un grand port militaire partagé entre l’armée japonaise et l’US Navy.
Yokosuka partage également une profonde relation historique avec la France, cette dernière étant à l’origine de la création du premier arsenal maritime du Japon, celui de Yokosuka !
Mais lorsque l’on prend le temps d’explorer la ville et ses environs, nous nous rendons compte que son passé historique n’est pas le seul point d’intérêt : La vie du riz au rapport !

Un peu d’histoire …

Si la ville n’est pas si connue des touristes aujourd’hui, elle avait acquis, il y a quelques années de cela au Japon, une popularité capable de rivaliser avec Tokyo, accueillant chaque jour des centaines de visiteurs, grâce à la création de la première installation navale moderne de l’époque au Japon !
Cette dernière fut construite en 1865, sous la direction de l’ingénieur français François-Léonce Verny, à la demande du gouvernement du shogunat Tokugawa, pour abriter la marine impériale Japonaise.
Ce jeune ingénieur pris la direction de cet arsenal de 1866 à 1875 et de nombreux ingénieurs, techniciens et médecins français se joignirent au projet.
A cette époque, la culture française y fut importée et il est d’ailleurs encore possible de retrouver des marques de cette relation franco-japonaise à différents endroits de la ville
(comme beaucoup de « franponais » ^_^).
Des phares seront également construits, dont le premier phare japonais en briques, situé à Kannonzaki, afin de mieux guider les navires vers le port ; la troisième génération de ce phare étant encore en activité.

L’autre point marquant la relation franco-japonaise fut le jumelage avec la ville de Brest en 1970, Léonce Verny y ayant fait ses premières armes dans les chantiers navals. Depuis, il est encore possible de trouver du cidre de Brest à Yokosuka !

De nos jours, l’arsenal est partagé entre l’US Navy et l’armée japonaise, depuis la capitulation du Japon en 1945.

Yokosuka : La vie du riz au rapport !

Alors oui, cette ville a un passé historique très important et la présence américaine a un léger impact sur la vie locale (nous avons vu beaucoup d’occidentaux dans le centre ville et de nombreux magasins très américanisés !), ce qui pourrait la rendre moins attractive pour certains mais croyez-nous, elle est pleine de charme !

Voici donc une liste d’activités à faire sur place (nous vous avons gardé le meilleur pour la fin 😉) :

Le Parc Verny : ce magnifique jardin est accessible en quelques minutes à pied depuis la station Yokosukachuo et est situé juste devant le port. Ce jardin est très connu pour les quelques 2 000 variétés de roses différentes qui le composent. S’y promener est très relaxant et les photographes en herbe seront servis !

Le port de Yokosuka : amateurs de gros engins ? Nous parlons ici de bateaux et… de sous-marin ! Vous pourrez en effet en voir un amarré en surface ainsi que le populaire « Mikasa », un navire amiral de la flotte japonaise ayant servi pendant la guerre. Ce dernier peut même se visiter !

Découvrir la gastronomie locale : plus particulièrement le « curry de la Marine » que vous pourrez tester au restaurant « Yokosuka Navy Curry » ! Nous ne l’avons pas encore essayé mais ce sera un arrêt o-bli-ga-toire lors de notre prochaine visite J 

Le Musée d’histoire naturelle et sciences humaines : vous pourrez y voir une reproduction de l’arsenal de la ville en 3D (nous n’avons pas eu le temps de tester tout ça notre curiosité nous dit que ça doit sûrement être chouette !)

Dobuita street : une rue commerçante où règne une atmosphère américaine ! De nombreux petits magasins très charmants avec des bibelots tout droit débarqués des « States » y sont présents, ainsi que de très bons restaurants tels que le « Yokosuka Navy Burger » et le « Yokosuka Navy Curry » dont nous parlions plus tôt !

– et le meilleur pour la fin…

Le parc Kannonzaki !

Autant vous l’avouer tout de suite, nous sommes tombés sous le charme de ce parc magnifique et de tout ce qu’il peut offrir ! Situé sur la côte pacifique, ce parc est parfait pour échapper à la foule et prendre un bon bol d’air frais.

Nous vous conseillons de découvrir le parc en commençant par les nombreux sentiers vous emmenant dans des petits spots cachés, débouchant souvent sur de bonnes surprises, comme un terrain de jeu avec un toboggan franchement génial (rigolez pas ! On est très sérieux !) et même une plateforme depuis laquelle vous pourrez observez le Mont Fuji au loin (manque de bol pour nous ce dernier avait la tête dans les nuages…) !
Une fois votre randonnée terminée, rendez-vous sur la côte et admirez : « plage, vous avez dit plage ?! ». Le coin est tellement superbe que même Godzilla y passe parfois ses vacances. Continuez votre marche le long des nombreuses plages et récifs, selfitez-vous capturez le moment… S’il vous reste encore de la force dans les gambettes, filez au sommet du parc, près du phare Kannonzaki, troisième de la lignée, pour profiter d’une vue spectaculaire !


Comment aller à Yokosuka et au Parc Kannonzaki

Pour vous rendre à Yokosuka depuis Tokyo, rendez-vous à la station Shinagawa, sur la Yamanote Line. Prenez ensuite la Keikyu Line, en direction de Keikyu-Kurihama et arrêtez vous à Yokosukachuo Station. Le coût sera de 840¥ l’aller depuis Shinagawa Station.

Pour vous rendre au Parc Kannonzaki depuis le centre-ville de Yokosuka, prenez la Keikyu Line à Yokosukachuo Station en direction de Uraga et arrêtez-vous au terminus (Uraga Station). Prendre ensuite un bus local (n°24 ou 27) en direction du Parc Kannonzaki.

Si vous aussi vous passez rendre visite à la belle Yokosuka, surtout en avril pendant la fête des cerisiers en fleur, n’hésitez pas à partager vos belles photos et découvertes avec nous 😉


Pour en savoir plus, cliquez sur le site web de la ville.

Vous aimez cet article ? Partagez-le ! ありがとう! Arigatō! (Merci !)

REPONDRE