Qijiuba

Nous avons retrouvé notre amie à Qijiuba (七九八, comprendre 798), une ancienne usine des années 50 reconvertie en quartier artistique où il y a des agences d’architecture et de design, des sociétés de production spécialisées dans la musique et le cinéma, des ateliers d’artistes, etc. C’est devenu aujourd’hui un lieu incontournable de la culture à Beijing, des grands noms du monde des arts et de la mode s’y sont installés et de nombreuses expositions internationales y sont organisées. Il y a également des restaurants, des librairies, etc. Le lieu est immense (plus de 60 hectares !) et nous n’en avons pas fait un tiers.
Parmi les expositions de photo, nous avons notamment vu celle de jeunes qui grimpe en haut des buildings à Hong Kong (ils se seraient fait arrêtés s’ils l’avaient fait en Chine …).
Une autre exposition qui nous a beaucoup plu, c’est celle d’Ai Weiwei (艾未未), un artiste chinois très connu mais qui a longtemps été interdit d’exposition en Chine. Nous en parlerons plus en détail dans un autre article.

Yonghegong

Notre amie nous a ensuite laissés au métro et nous sommes allés à Yonghegong. Après une erreur de direction, nous sommes allés au temple de la Terre ce qui n’était pas au programme. L’entrée était à 2元 (yuan)/personne (0,30€) pour le parc du palais et 5元/personne pour le temple et le palais. C’était plutôt sobre, il y avait peu de choses à voir et la pluie et la faim nous ont fait accélérer la visite.
Le temple de la Terre – construit en 1530 ap. JC, puis reconstruit en 1749 et enfin restauré en 1981 – était utilisé à chaque solstice d’été, pendant la dynastie Ming et Qing par les empereurs de Chine, comme lieu de sacrifice, afin de demander à la déesse de la Terre, un règne plus long pour lui-même et une bonne récolte pour le peuple. La place est de forme carrée et les couleurs dominantes sont le rouge, le jaune, le blanc et le marron (l’ensemble représente la terre).
Juste après, nous sommes allés à Wu Dao Ying, une rue super sympathique et typique où il y a beaucoup de boutiques de vêtement, d’objets de décoration et de restaurants/bars. Nous avons mangé à Chi, un restaurant gastronomique qui travaille avec des fermes bio et locales, un peu cher pour Pékin mais on avait super faim, c’était super bon et l’ambiance était top (ça pardonne tout 😉) !

Shimaotianjie

Enfin, nous sommes allés à Shimaotianjie, aussi appelé The Place, un centre commercial assez connu à Pékin. Il y a des enseignes européennes, américaines, chinoises et Japonaises, comme Zara, Adidas, Uniqlo, Guess, Gant, etc. mais aussi des salons de beauté et des restaurant.
Le complexe est sous forme de 2 bâtiments avec un grand toit au milieu et un énoooorme écran géant qui se voit du dessous. Les photos seront plus parlantes.
Avant de rentrer, nous sommes allés dans des halles où l’on trouve de tout (du papier toilette jusqu’au poisson vivant à choisir sur place, preuve de fraîcheur).

Vous aimez cet article ? Partagez-le ! 谢谢! Xièxie! (Merci !)

2 COMMENTAIRES

  1. cc
    vos faites de bonnes visites!! parti de Pékin sans parler de la place de Tien en Men?! juste en face de la cité interdite.

    A Shanghai, allé dans la tour si haute que je pourrais vous faire coucou de Moscou.

    Que de souvenir!
    Bisous Amusez vous bien

    • Coucou ! On n’a pas pu aller à Tianan Men, elle était inaccessible à cause de la célébration de la victoire de la Chine sur le Japon 🙁

      A Shanghai, on a voulu aller en haut d’une tour avec une amie chinoise mais c’était fermé, on y est allés trop tard… On se rattrapera à Taipei et à Tokyo !

      Bisous !

REPONDRE