que faire a saint petersbourg

Envie d’échanger les buildings gris pour ceux multicolores de la cité des Tsars ? On vous y emmène illico-presto ! Mais au fait, savez-vous que faire à Saint-Pétersbourg ?

On vous a fait une sélection bien croustillante de lieux et bonnes adresses à visiter. Vous n’avez plus qu’à faire votre choix parmi les palaces somptueux, églises magnifiques, musées d’histoire ou de guerre et cuisines splendidement goûteuses.

Première étape de notre voyage en Transsibérien, cette visite nous a rappelé bien des souvenirs. Notre premier voyage date de 2012 (oui ça remonte. C’était notre premier citytrip à deux hors de l’Europe). Revenir visiter Saint-Pétersbourg pour notre grand voyage en Russie nous a beaucoup plu surtout que nous y avons revu notre belle amie Ksusha.

Explorer Saint-Pétersbourg, c’est profiter de la culture plusieurs fois centenaires de cette ville aux milles curiosités qui attire les curieux du monde entier. Alors en avant pour votre check list digne d’un empereur/impératrice !

Église Prokovskaya au Russian Ethnographic Park Bogoslova

De toutes les églises qu’on ai vu, c’est celle qui nous a le plus surpris.

Située au Russian Ethnographic Park Bogoslova, il s’agit de la réplique fidèle du pogost (église rurale) de Kiji, dans la région de Carélie, à l’extrême nord-ouest de la Russie.

Mais ce n’est pas encore le plus impressionnant ! Attendez un peu, on y vient.

L’Église de l’intercession de la Sainte Vierge ou Église Pokrovskaya (avouez, en Russe, c’est plus court ^^’), l’Église de la Transfiguration et le beffroi initialement construits au 17e siècle à Kiji, permettaient, à l’époque, de rassembler dans un seul et même lieu spirituel les paysans dispersés dans la région.

Mais alors, quel est cette chose si impressionnante qu’on vous a annoncé ?

C’est l’architecture de ce pogost.

PAS UN SEUL CLOU n’a été utilisé pour bâtir cette église !

Eh oui. Pas un seul clou n’a été utilisé pour bâtir cette église toute de bois vêtue ! À l’époque, le charpentier n’a utilisé qu’une seule hache pour découper tout le bois.

Les charpentiers du Moyen-Âge étaient très réputés pour leurs techniques de construction traditionnelles.

que faire saint petersbourg église pokrovskaya
L'Eglise Prokrovskaya, toute en bois mais sans un seul clou !

Le pogost de Kiji et la réplique du parc ethnographique russe Bogoslova entrent en parfaite harmonie avec leur environnement boisé.
Pour les habitants de la Carélie, l’original est vu comme la “véritable huitième merveille du monde”.
Les architectes auraient pu s’arrêter là, mais que serait une église orthodoxe sans ses riches décorations intérieures ? Sans tomber dans l’excès ou le kitch, l’intérieur de l’Église de Pokrovskaya est magnifiquement décorée de peintures et de dorures. Un bel équilibre !

On ne s’attendait vraiment pas à voir ce genre d’architecture aux abords de Saint-Pétersbourg. C’est certainement ce qui fait que ce site est peu connu.

Infos pratiques
Comment aller à l’église Pokrovskaya ? Allez en métro jusqu’à la station prospekt Bol’shevikov et prenez le taxi (vous pouvez utiliser l’application GETT, le Uber local mais en mieux^^)
Attention, le matin, certains bâtiments sont fermés et seule l’Église de Pokrovskaya est ouverte.
Adresse : Griboyedov channel embankment, 2Б, Sankt-Peterburg, 191186
Entrée gratuite
Photos interdites à l’intérieur des églises.

Le Musée de l’Hermitage

Nous avions visité le musée de l’Hermitage lors de notre premier voyage en Russie en 2013 (Oui, ça commence à dater ^^) et nous en avons gardé un beau souvenir (même Kévin qui n’est pas vraiment fan de musée sauf pour photographier des portraits de visiteurs ou des passants à travers les vitres du palais 😅)

Avant même d’entrer dans ce musée, autrefois le Palais d’Hiver de l’Impératrice Catherine II (1729-1796), si vous êtes impressionnés par la façade extérieure, vous n’êtes pas au bout de vos surprises !

Édifié en 1754 par l’architecte italien Rastrelli, c’est un des bâtiments les plus anciens de la ville. On peut dire que l’architecte n’a pas lésiné sur la décoration baroque, on ne sait pas où poser l’oeil tellement il y a de détails, de décorations.

musee de l'hermitage saint petersbourg

L’Impératrice Catherine II, grande amatrice d’art (en plus d’aimer la littérature, l’histoire, la philosophie et autres sujets), commença une collection d’art qui ne cessa de croître.

Aujourd’hui, le palais devenu le musée de l’Hermitage est sûrement le plus connu de Saint-Pétersbourg mais aussi un des plus grands du monde. Trois million d’oeuvres (fermez la bouche, on dirait des carpes 😉 ) sont exposées au palais. Une immense collection sublimée par l’architecture intérieure du palais. Un must-see pendant votre visite de Saint-Pétersbourg.

Comme on aime bien partager les articles de certains blogueurs, on vous conseille celui très complet sur le musée de l’Hermitage, écrit par À nous la Russie. Un couple franco-russe qui vous fait découvrir la Russie et vous donne toutes les clés pour visiter le pays des Tsar.

Info pratiques
Entrée du musée Hermitage : 600 rb
Horaires d’ouverture : le mardi, jeudi, samedi et dimanche de 10h30 à 18h00 ; le mercredi et vendredi de 10h30 à 21h. Fermé le lundi.

Balade sur les quais de la Neva

Peu importe la saison, les quais de la Neva sont sublimes. Il faut certainement un après-midi entier pour faire le tour des quais et voir les points d’intérêts historiques.

La balade est ponctuée de nombreux ponts, de sculptures et de colonnes, tout en offrant une vue imprenable sur les différents palaces, musées ainsi que bâtiments à l’architecture si typiques de Saint-Pétersbourg. Difficile de ne pas en tomber sous le charme.

Attendez la fin de l’après-midi, vous serez époustouflés par les couleurs dorées qui se peignent sur les édifices.

que faire a saint petersbourg quais nova
Les derniers rayons de soleils sur le canal de la Neva

Les canaux de la Neva furent creusés au temps des Tsar, afin de permettre le commerce par voie maritime. En hiver, les canaux gèlent, donnant un aspect arctique à la ville. Seuls les bateaux brise-glace en permettent la traversée jusqu’à l’arrivée du printemps.

Le Palais Youssoupov

Construit au 18e siècle, il appartient de 1830 à 1917 à la famille Youssoupov, une des plus riches dynasties russes. Contrairement à d’autres palais modifiés au fur et à mesure des possesseurs, ou saccagés pendant la seconde guerre mondiale, c’est l’un des rares palais ayant conservé ses décors luxueux.

que faire a saint petersbourg palais youssoupov
Moulures dorées et peintures de maîtres au palais Youssoupov

Comme beaucoup de ces lieux, les salles de réception, appartements privés ou encore galeries de tableaux, sont richement décorées de dorures. Mais ce qui nous a surpris, c’est que chaque pièce a sa couleur. Salon bleu, rose ou vert, tous ont leur utilité et ont. été agencés selon les goûts de l’occupant de l’époque.

Pour le plus grand plaisir des habitants du palais à l’époque, celui-ci était même doté d’un petit théâtre pouvant accueillir 180 personnes.

L’ambiance, cosy, appelle à la détente tandis que les détails font virevolter nos yeux tel un papillon (↼ ambiance exorciste 😄). Moulures, sculptures, tapisseries, marbre, bois, dorures, les Yousoupov avaient décoré le palais d’une telle richesse qu’il se murmurait qu’ils étaient plus riche que l’empereur lui-même.

palais youssoupof saint petersbourg

Mais le palais est aussi connu pour une plus sinistre raison: l’assassinat de Grégoire Raspoutine, guérisseur et proche conseiller du tsar Nicolas II en 1916. Le dernier propriétaire du palais, Félix Youssoupov, participa à ce complot contre le favori du tsar qui avait fait des jaloux à la cour.

Infos pratiques
Entrée du palais Youssoupov : 700rb
Les photos y sont autorisées (sans flash)
Un audioguide en Français est disponible
Horaires d’ouverture : tous les jours de 11h à 18h (dernière entrée à 17h)

La Cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé

C’est un des lieux les plus emblématiques de Saint-Pétersbourg. La Cathédrale Saint-Sauveur-sur-le Sang-Versé (aussi appelée Église de la Résurrection du Christ) est époustouflante, à l’extérieur comme à l’intérieur !

que faire saint petersbourg cathédrale saint sauveur sang verse
Décor de carte postale ❤️

Les murs et plafond sont habillés de mini carrés de mosaïque, formant des fresques monumentales.
Certains pourraient penser que c’est un peu too much et tape à l’oeil, mais cela montre le savoir-faire et la maîtrise des artisans russes.

que faire a saint petersbourg cathédrale saint sauveur
Mosaïques et contemplation

Attendez-vous à être entourés de beaucoup de monde, surtout les jours fériés ou non-travaillés. Pour éviter d’être serrés comme des sardines, nous vous conseillons de privilégier les jours en semaine et de préférence le matin, à l’ouverture.

Comme ce lieu – un incontournable à voir lorsque l’on se demande que faire à Saint-Pétersbourg – a déjà été décrit mille fois sur la toile, on ne va pas vous en faire tout un almanach.

Alors, allez-y, levez la tête et faites OUAAAAAH !”.

Infos pratiques
Cette cathédrale n’est pas un lieu de culte à plein temps, mais plutôt un musée de la mosaïque. Il y a donc très peu de service religieux et les femmes n’ont pas besoin de se voiler la tête.
Horaires d’ouverture : 10h30 – 18h (dernière entrée à 17h30). fermé le mercredi.
Tarifs : 250rb pour un adulte, 50 pour les adolescents en-dessous de 18 ans, entrée gratuite pour les enfants de moins de 7 ans.
Audioguide : 200 rb

Le Palais de Peterhof (ou Pierre le Grand)

Le Palais Peterhof, surnommé le Versaille russe, est un de nos préférés à Saint-Pétersbourg !

Au départ, en 1703, c’était un bâtiment assez simple. Il fit l’objet de nombreuses transformations, s’allongea jusqu’à 268m pour pouvoir accueillir la cours impériale, mais contrairement à d’autres palais impériaux, la façade du palais Peterhof garda sa sobriété comme le souhaitait Pierre le Grand.

La visite commence par l’intérieur du palais. Quel contraste ! On dirait Versailles.

Les vastes salles lumineuses sont ornées de belles moulures, des plafonds peints par des artistes renommés, et des tableaux réalisés par de grands maîtres. Pas un simple travail de plaquiste 😆 (Sorry pour ceux du métier, la blague était trop facile…)

palais de peterhof saint petersbourg
Souvenirs de notre premier trip à St-Peter - Été 2013

La mode architecturale changeant, les architectes célèbres issus de différentes écoles vinrent enrichir l’extérieur et l’intérieur du Grand Palais.

L’extérieur se dota d’un jardin comprenant un canal allant jusqu’au golfe de finlande, une série de 144 fontaines dorées et 4 cascades. La fontaine principale, une copie de celle du château Marly près de Versaille propulse des milliers de litres d’eau chaque jour. D’autres, les fontaines surprises, se déclenchent à intervalle irrégulier ou au passage des visiteurs, les arrosants par surprise.

L’intérieur aussi reçu des modifications mais sans être radicales. Le plus beau reste ce mélange de style qui se complète à merveille sans que le visiteur ne remarque quoique ce soit. Les maîtres artisans respectant le travail de leurs prédécesseurs, ils n’ajoutèrent parfois que quelques éléments de décor.

En 200 ans d’existence, le palais Peterhof se transforma petit à petit en musée contenant objets de tous les jours, porcelaines, verreries, tableaux, meubles. De vrais trésors !

Malheureusement, comme de nombreux palais de Saint-Pétersbourg, ce chef-d’oeuvre de la cité des tsars fut saccagé et pillé pendant la seconde guerre mondiale. Les travaux de restauration, basées sur des photos et des dessins, durèrent plus de 20 ans.

Le Musée de Fabergé

Joaillier des tsars russes mondialement célèbre, Peter Carl Fabergé (1846 – 1920) était spécialisé dans les objets fantaisie en tout genre, la bijouterie-joaillerie, les petits artéfacts, l’argenterie et les objets religieux.

Mais Fabergé est surtout connu pour ses célèbres oeufs décoratifs. Le Musée de Fabergé possède 9 oeufs de Pâques impériaux, ce qui en fait la deuxième plus grande collection d’oeufs de Pâques Impériaux au monde.

que faire a saint petersbourg musee faberge
Carrosse impérial et oeuf de Pâque de Fabergé. De vrais trésors !

L’exposition de Fabergé se situe au Palais de Shuvalov, construit au 18e siècle. La Link of Times Foundation a lancé la restauration du Palace en 2006. Celui-ci ayant essuyé les affres du temps et de la guerre, sept années de travaux furent nécessaires pour rénover et sécuriser le bâtiment. Aujourd’hui, le Palace Shuvalov est redevenu un des joyaux architecturaux de la ville.

Visiter ce musée était pour nous (enfin surtout pour Emilie, amoureuse de joaillerie), une occasion unique et très attendue de voir les oeuvres somptueuses du grand maître Fabergé et de ses contemporains exposés à ses côtés.

L’entrée du Musée de Fabergé coûte 450 rb et vous pouvez choisir de suivre la visite via un audioguide ou un livret explicatif traduit en Anglais (il y en a plein à l’étage de l’exposition). Comme il est assez visité, il est préférable d’y aller à l’ouverture en matinée ou en fin d’après-midi, sinon vous ne verrez les objet que de loin…

Ne vous faites pas de mouron pour votre manteau si vous venez en hiver, il y a un vestiaire (gratuit) pour poser manteaux et sacs-à-dos. Oubliez aussi les jolis photos de vos pieds (#fromwhereistand), ici vous avez l’obligation de porter des couvres-chaussures pour protéger les parquets d’origine.

Le Loft Project ETAGI

Etagi est un des plus grands lieux d’exposition de Saint-Pétersbourg. Autrefois une gigantesque boulangerie, le centre de 3000m2 est depuis 2017 un centre contenant 2 galeries d’art modernes, plusieurs zones d’exposition, des cafés vegan ou omnivore, un hôtel/auberge de jeunesse et clou du spectacle, un rooftop avec vue sur Saint-Pétersbourg (accessible pour 100 rb par personne).

que faire a saint petersbourg loft project etagi
que faire saint petersbourg etagi

Depuis notre visite, Loft Project Etagi est entré dans notre liste de nos lieux préférés à Saint P. C’est l’endroit parfait pour passer l’après-midi à chiller, faire un peu de shopping dans les petites boutiques de vêtements et accessoires stylés, souvenirs, d’art, i tutti quanti.

que faire saint petersbourg boutiques etagi
Loft Project Etagi et ses boutiques d'artistes et de créateurs

Mais le must du must, c’est de monter sur le rooftop et attendre le coucher de soleil sur la ville.

Prenez un café/chocolat chaud/thé/bière, et posez-vous. Le regard perdu sur les toits de Saint-Pétersbourg City, on se dit même qu’il y a un air de Paris dans ses toitures de zinc gris !

rooftop saint petersbourg
All you need is love and a rooftop

Attention, si vous y montez en hiver, on vous prévient ça caille ! Du coup vous commencez votre boisson chaude sur les toits, clic clic quelques photos de la vue panoramique et vite ! Filez vous réchauffer à l’intérieur ^^

Le Croiseur Aurora

Construit en 1900 à Saint Pétersbourg, le croiseur Aurora participa à plusieurs guerres dont la guerre russo-japonaise (1904-1905), deux révolutions et deux guerres mondiales. Un survivant quand on connaît la rudesse de la guerre navale.
Après la seconde guerre mondiale, le croiseur fut reconverti en site d’entraînement pour l’académie navale Nakhimov avant de devenir en 1952, le musée central de la Marine.

croiseur aurora saint petersbourg
que faire saint petersbourg croiseur aurora

Ce navire de guerre est impressionnant mais pour nous qui ne sommes pas amateurs de gros cylindrés flottants, ce n’est pas un must-see. Toutefois, nous le conseillons fortement aux curieux qui souhaitent comprendre l’histoire du bateau et son rôle pendant la révolution russe (1917 – 1921). En plus, la plupart des explications sont en Anglais.

L’entrée sur le croiseur Aurora coûte 600 rb par personne et le temps de visite est à peu près d’1 heure (si vous ne lisez pas chaque ligne des informations données ^^).

Le Palais Catherine de Saint-Pétersbourg

Situé en dehors de Saint-Pétersbourg, à Pouchkine (sur les terres Tsarskoïe selo, ce qui signifie “village des Tsars”), le palais Catherine fut construit au 18e siècle sur demande de l’Impératrice Catherine 1re. À la base, un petit palais sans prétention, Élisabeth 1re (fille de Pierre le Grand) le fit agrandir et modifier dans un style baroque à l’architecture éblouissante, autant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Catherine II fit ensuite modifier quelques pièces dans un style néo-classique et commanda la création des jardins paysagers.

Résidence d’été des Tsars, le palais frappe par sa longue façade blanche, bleue et dorée.

Et des dorures il y en a ! Les murs, miroirs et fenêtres de l’immense Grande Salle de 840m2 en sont recouverts. Le monumental ne s’arrête pas, la salle à manger, les appartements privés et même la salle des tableaux, tout y est richement embelli !

que faire saint petersbourg palais catherine
Balade dans les jardins du palais - Été 2013

Mais vous n’avez pas tout vu !

Les confettis sur la glace, la cerise sur le gâteau, les paillettes avec le champagne, c’est la salle d’ambre du palais Catherine (où les photos sont interdites 😞). À l’époque, elle était entièrement recouverte d’ambre véritable, une pierre organique prisée entre autres pour son âge millénaire.
Malheureusement pendant la seconde guerre mondiale, le château fut mis à sac par les nazi et dû subir de nombreuses rénovations.

Autant de dorures, tableaux, moulures, ça donne le tournis tout ça, non ?

Allez prendre l’air dans à l’extérieur ! Le jardin à l’Anglaise est parsemé de petits ponts et de statues, le tout finement agencé autour d’un lac.

Une chose est sûre, les impératrices de Russie avaient le sens de la grandeur !

Info pratiques
Comment aller au palais Catherine ?
-Prenez le métro 2 jusqu’à Kupchino puis le bus Kupchino K-342 jusqu’à Leont’evskaya St / Srednyaya St
-Prendre un taxi Gett

Où manger à Saint-Pétersbourg ?

Personne n’y échappe, quand un voyageur arrive dans une nouvelle ville, la chasse aux bonnes adresses est ouverte.

Pour Saint-Pétersbourg, nous avons fait confiance à Ksusha, notre amie, guide russe et bien sûr, notre conseillère et dénicheuse de bonnes adresses.
Voici donc deux des adresses qu’elle nous a fait découvrir, deux merveilles pour vos papilles curieuses de nouvelles saveurs !

Le Restaurant Pelmenia (raviolis russes)

Les raviolis et nous, c’est une histoire de Big Love. Et à Saint-Pétersbourg, nous avons décerné la palme d’or au restaurant de raviolis qui nous a tapé dans l’oeil lors de notre première visite : le restaurant Pelmenia (пельмения en Russe).

Ici vous goûtez à différentes sortes de raviolis : pelmeni, manti (une des spécialités de Saint-P.. Goûtez ceux à la citrouille et la carotte pour un feu d’artifice dans votre bouche), khinkali (pas de chichis, ceux-ci se mangent avec les doigts), Vareniky, ravioli de style italien, ou Gedza.

Alors vous prendrez quoi ? Impossible de choisir, hein ? Prenez le plateau dégustation pour goûter à 6 raviolis russes différents 😉

Envie d’autres spécialités russes ? Prenez place dans un restaurant typique russe, le Izba.

que faire a saint petersbourg restaurant russe

Izba : Cabin Russian cuisine

Originellement, une izba est une maison de campagne traditionnelle russe. Le restaurant Izba reprend la même décoration intérieure rustique de ces maisons, lui donnant un air chaleureux. On se sent comme transporté hors de Saint-Pétersbourg.

À l’intérieur, on lève le nez sur de vieilles photographies posée à côté d’assiettes décoratives, elles-même en-dessous de bois de cerfs. Ça a l’air chargé comme ça, mais le décor est à l’image de la cuisine : familiale.

Justement, quand on parle de cuisine, voilà les plats qui arrivent.
Une salade solenya, des petits légumes en vinaigre (cornichon, tomates, choux, carotte, champignon et oignon), une soupe solyanka (tomate, boeuf, poulet, cornichon, citron et aneth) à tomber par terre, un boeuf stroganov, un plaisir sans faute !

Une petite soif ? Prenez un thé russe ou plus fort, une vodka à la cerise ou aux cranberries.

Visiter Saint-Pétersbourg, l’ancienne cité des Tsars, est une belle initiation à la culture russe. Les bâtiments, influencés par l’architecture italienne, habillent la ville de multiples couleurs. Les palais, les musées illustrent la beauté des âges passés pendant lesquels les empereurs et impératrices s’évertuèrent à embellir la belle ville de Saint-Pétersbourg.

Vous souhaitez approfondir vos connaissances ? Notre amie Ksusha s’est reconvertie en guide touristique à Saint-Pétersbourg, sa ville de coeur. Si vous avez des questions ou que vous souhaitez visiter la ville avec elle, contactez-la (ksu-sha.07@mail.ru), elle sera plus que ravi de vous aider et de pratiquer son Français !

Si vous avez besoin d’autres conseils ou si vous souhaitez ajouter les vôtres, écrivez-les en commentaire 😉
Cet article vous a plu ? Laissez-lui une petite note ! Merci ! Спасибо! Spasiba!
Que Faire à Saint Pétersbourg ? 10 endroits et bonnes adresses à ne pas manquer !

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.